Entreprises Riel

Nouvelles

Un retour aux sources commerciales du boulevard Provencher

Deux commerces ont récemment ouvert leurs portes boulevard Provencher, à Winnipeg : Bijou et la fromagerie Bothwell. L’artère du quartier francophone vivrait ainsi un nouveau cycle de développement commercial.

« Le boulevard Provencher, c’est la centrale de la francophonie manitobaine. Si on dit français, on veut dire fromage, on veut dire chocolat. Donc, on parle de Constance Pop et son magasin, et aussi Jean-Marc [Champagne-Brunet] et son magasin Bothwell », dit le directeur général d’Entreprises Riel, Normand Gousseau.

« Dernièrement, on parle beaucoup de [l’avenue] Osborne qui est en déclin, on a parlé de [l’avenue] Corydon qui est en déclin », dit-il. « C’est cyclique, le boulevard Provencher, c’est clair que les choses commencent à reprendre vie. »

M. Gousseau soutient que des boutiques de choix font du boulevard Provencher une destination à part entière. Il note que, dans le boulevard Provencher, deux ensembles résidentiels à haute densité avec des commerces au rez-de-chaussée sont en cours de construction.

« Les gens cherchent aussi de petites boutiques plutôt que les grands centres d’achat, on dirait qu’il y a plus un intérêt de consommer de cette façon-là. Donc, le boulevard Provencher, je pense qu’il va prendre avantage de cette nouvelle tendance. »

Tout un fromage

La fromagerie Bothwell a ouvert les portes le 30 avril, au pied de l’Esplanade Riel, boulevard Provencher. Elle vend des fromages locaux, dont un fromage frais qui était uniquement vendu à l’usine Bothwell.

« C’est beaucoup plus que juste du fromage; on met l’emphase sur d’autres produits locaux », affirme le copropriétaire de la boutique Jean-Marc Champagne-Brunet. Il estime qu’outre le fromage, plus de 70 produits manitobains sont sur ses étagères, dont différentes moutardes et du pain.

« On espère attirer des gens d’un peu partout, pas juste à Winnipeg, mais du Manitoba. Il y a des gens qui ne prennent pas le temps de visiter Saint-Boniface à l’extérieur du Festival [du Voyageur], mais là, je pense qu’on leur donne une raison de voir et de découvrir Saint-Boniface et tout ce qu’on a à offrir », indique M. Champagne-Brunet.

Il croit que le boulevard Provencher entame un nouveau cycle de développement. « Je pense que c’est notre tour », dit-il.

Le président par intérim de la zone d’amélioration commerciale Provencher biz, Shawn Brandson, déclare que c’est un très bon moment pour les entreprises qui s’installent boulevard Provencher. « Beaucoup de commerces sont apparus récemment », dit celui qui est aussi le propriétaire de Promenade Cafe and Wine.

« C’est la rue principale de notre quartier français qui devient une représentation visuelle de la communauté […] C’est vraiment la porte d’entrée de la communauté francophone », lance pour sa part le président de la Chambre de commerce de Winnipeg, Loren Remillard, qui été élevé dans ce quartier.

De son côté, Normand Gousseau souhaite qu’il y ait encore plus de boutiques de produits de consommation et de restaurants le long du boulevard Provencher.